Les spectacles / Programmation

Un portrait du héros d’Ibsen en individualiste, enfant terrible roulant sa bosse dans un monde en trompe-l’œil dans une quête impossible de soi-même.

Bavard, vantard, affabulateur à la fois malicieux et naïf, Peer Gynt est malgré tout un héros sympathique, même s’il ne brille pas vraiment par son courage. David Bobée voit en lui un représentant de l’individualisme triomphant, indifférent au sort de ses semblables et toujours prompt à fuir ses responsabilités. Il installe la pièce d’Ibsen dans un paysage de fête foraine en décomposition, entre une grande roue à l’arrêt tel un destin en panne et une montagne russe à l’image de l’existence faite de tours et détours de Peer. Voyageur infatigable, celui-ci se croit libre, mais découvre au bout d’une vie de pérégrinations qu’il est surtout plus seul que jamais. Derrière la série de simulacres dont se défait peu à peu le héros transparaît la réalité paradoxale d’un monde en trompe-l’œil.

>
Texte Henrik Ibsen  • Traduction François Regnault  • Mise en scène et adaptation David Bobée • Avec Clémence Ardoin, Jérôme Bidaux, Pierre Cartonnet, Catherine Dewitt, Radouan Leflahi, Thierry Mettetal, Grégori Miège, Marius Moguiba, Nine d’Urso, Lou Valentini • Composition et interprétation musicale Butch McKoy • Dramaturgie Catherine Dewitt • Assistante à la mise en scène Sophie Colleu • Scénographie David Bobée et Aurélie Lemaignen • Création lumière Stéphane Babi Aubert • Création son Jean-Noël Françoise • Costumes Pascale Barré • Accessoires Christelle Lefebvre et Papythio Matoudidi • Construction de la structure du décor par les ateliers du Grand T, théâtre de Loire-Atlantique
Toiles peintes par les ateliers de l’Opéra de Limoges • Construction des éléments mobiles par le constructeur Richard Rewers
Production déléguée Théâtre du Nord, CDN Lille Tourcoing Hauts-de-France • Production CDN de Normandie-Rouen • Coproduction Le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique, Les Théâtres de la ville de Luxembourg, Les Gémeaux Scène Nationale de Sceaux, Châteauvallon Scène Nationale • Avec le dispositif d’insertion de l’Ecole du Nord soutenu par la Région Hauts-de-France et la DRAC Région Hauts-de-France • © Arnaud Bertereau.

Réservez vos places !

  • lieuLa Fabrique – Salle Adel Hakim
    Durée 3h35 avec entracte (1è partie 1h50 – entracte 20min – 2è partie 1h25)
    Tarifs de 7 à 24 euros
  • mar.  10.05  19h00
  • mer.  11.05  19h00
  • jeu.  12.05  19h00
  • ven.  13.05  19h00

Le Monde • Fabienne Darge

"[Un] très beau Peer Gynt qu'offre David Bobée, à la fois poétique, contemporain et intelligemment politique. (...) Radouan Leflahi [est] intensément lyrique, émouvant et crédible"

Lire l'article

Le Figaro.fr • Armelle Héliot

“Ils ont du souffle, une intraitable énergie. (…) Peer est un hâbleur infatigable dans un monde qu’il parvient un moment à dominer matériellement. Il est moderne, ce capitaliste de Peer, à l’orée du XXème siècle.”

Lire l'article

L'Humanité • Marie-José Sirach

"Il y a de l’audace, de l’inventivité, de la poésie à chaque instant (...). David Bobée a le sens et le goût du spectacle, le désir de faire théâtre de tout bois (...). Saluons la prestation époustouflante de Radouan Leflahi : il campe un Peer Gynt qui fera date (...). Une prouesse physique, un jeu d’une belle densité, qui donne une nouvelle dimension à son personnage.”

Lire l'article

Les Echos.fr • Vincent Bouquet

"La folle énergie des comédiens ne cesse d’étonner. David Bobée a aussi cette qualité, celle de savoir s’entourer de talents hétéroclites venus des mondes du théâtre, de la danse et du cirque. Ses acteurs agissent comme des caméléons, capables de se mouvoir de rôle en rôle avec la même aisance, de grimper, de jouer et de chanter avec la même agilité. (...)  Radouan Leflahi (...) est criant et bouleversant de vérité dans le rôle-titre."

Lire l'article

Politis • Gilles Costaz

“Radouan Leflahi est un Peer Gynt plus grave que celui de la tradition, moins joueur, brisé et fort à la fois, étonnant, exceptionnel. (...) C’est un Peer Gynt de haut vol.”

Lire l'article

Théâtral magazine • Gilles Costaz

"Radouan Leflahi (...) entre dans la liste des plus grands interprètes du rôle. On est subjugué par lui, la troupe, le rock doux de Butch McKoy, l’appropriation du texte par un Bobée sensible à toutes les variations d’une œuvre insensée qui change d’éclat et d’humeur à chaque minute.”

Lire l'article

Un Fauteuil pour l'Orchestre • Denis Sanglard

“C’est du théâtre comme on en rêve, épique, populaire, engagé, traversé d’une humanité qui vous bouleverse sèchement par sa vérité, sa profondeur. (...) Radouan Leflahi (...) est une boule d’énergie brute, une présence fauve et magnétique. (...) Comme toujours chez David Bobée il y a ce sens de la troupe, métissée, et tous sont formidables, d’énergie folle, de don de soi, de partage généreux (...)."

Lire l'article

Théâtre du blog • Mireille Davidovici

"L’énergie des comédiens, la beauté des images, la musique folk américaine jouée sur le plateau, nous entraînent dans un voyage imaginaire ancré cependant dans une actualité contemporaine."

Lire l'article