Les spectacles / Programmation

Se souvenant de ses étés dans le village natal de sa mère en Calabre, le dramaturge et metteur en scène Fabrice Melquiot a écrit pour l’acteur François Nadin ce texte vibrant où, pour la première fois de sa vie, il aborde l’histoire de la Mafia avec son long chapelet de violence et de morts de 1860 à nos jours.

Active en Australie, en Allemagne, au Canada, en France et en Suisse, forte d’un chiffre d’affaires de 44 milliards d’euros, la ‘Ndrangheta est l’une des organisations criminelles les plus puissantes au monde. D’origine calabraise, Fabrice Melquiot a longtemps hésité avant d’écrire sur la Mafia. Sa complicité avec l’acteur François Nadin – tous deux ont des racines italiennes – l’a incité à sauter le pas en lui offrant pour un seul en scène ce texte puissant, juste et émouvant où les souvenirs familiaux croisent les récits autrement violents liés à cette autre « famille », dont la prospérité à la fois discrète et insolente repose sur la criminalité.

>

Texte, mise en scène et scénographie Fabrice Melquiot • Avec François Nadin • Collaboration artistique Camille Dubois • Scénographie Raymond Sarti • Création sonore Martin Dutasta • Création costumes Sabine Siegwald • Construction décor Emmanuelle Debeusscher

Production déléguée Théâtre Molière Sète, Scène nationale archipel de Thau • Coproduction Cosmogama, Théâtre Molière Sète, Scène nationale archipel de Thau, Théâtre de Villefranche, Scène conventionnée, Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur- Saône, Espace Jean Legendre, Théâtres de Compiègne, Théâtre des Quartiers d’Ivry – CDN du Val-de-Marne, MC2: Grenoble, Scène nationale, Les Scènes du Jura, Scène nationale • Avec le soutien du Piano Tiroir, Ville de Balaruc-les-Bains.
Fabrice Melquiot est représenté par L’ARCHE – agence théâtrale. www.arche-editeur.com • © Martin Dutasta.

Réservez vos places !

  • lieuLe Lanterneau
    Durée estimée 1h15
    Tarifs de 7 à 24 euros
  • mer.  29.03  20h00
  • jeu.  30.03  20h00
  • ven.  31.03  20h00
  • sam.  01.04  18h00
  • dim.  02.04  16h00

L'oeil d'Olivier • Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Avec humour et ingéniosité, Fabrice Melquiot signe un seul-en-scène qui, à la manière d’un puzzle, se compose de bribes de récits d’instants de vie, de faits divers et d’informations encyclopédiques, journalistiques, qui finissent par s’imbriquer en un tout limpide et fluide. [Il] questionne les mémoires individuelles et collectives, touche au cœur des fondations de la société moderne calabraise. 
Porté par l’excellent François NadinLa Truelle (...) est un bel objet théâtral kaléidoscopique, un vrai outil de mémoire pour aujourd’hui et pour demain. 

Lire l'article