Les spectacles / Programmation

Impliquant le public par le biais d’un questionnaire, ce spectacle-conférence interroge les limites de la notion de « diversité ».

Accorder une plus grande représentation à la diversité, notamment sur les scènes de théâtre, est évidemment indispensable. Mais qu’entend-on exactement par-là ? Demander à des artistes de représenter la diversité peut vite s’avérer réducteur en négligeant la complexité d’une œuvre ou d’une histoire personnelle. Le mot, « diversité », est aussi un piège comme le montrent Amine Adjina, Gustave Akapo et Métie Navajo dans ce spectacle où, sous la forme d’une conférence intitulée « La diversité est-elle une variable d’ajustement pour un nouveau théâtre non genré, multiple et unitaire ? », ils s’efforcent de dépasser les clivages simplistes pour montrer qu’en dépit de leurs origines, ils ne revendiquent pas le monopole de l’altérité.

En partenariat avec le Théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine

>
Conception, texte et jeu Amine Adjina, Gustave Akakpo et Métie Navajo • Collaboration artistique Émilie Prévosteau • Création lumière Bruno Brinas • Création sonore Fabien Aléa Nicol • Scénographie et costumes Cécile Trémolières
Production La Compagnie du Double • Avec le soutien des Plateaux Sauvages et du Collectif À mots découverts
Depuis 2019, la Compagnie du Double est conventionnée avec la région Centre-Val de Loire et depuis 2021, la Compagnie du Double est conventionnée avec la DRAC Centre-Val de Loire.
Amine Adjina et Émilie Prévosteau sont artistes associés au projet du Théâtre de l'Agora-Desnos, Scène nationale d'Évry et de l'Essonne depuis janvier 2018, associés à la Halle aux Grains - Scène nationale de Blois et artistes complices à la Scène nationale d'Angoulême, depuis septembre 2020 • © Géraldine Aresteanu

Réservez vos places !

  • lieuThéâtre Jean-Vilar de Vitry sur-Seine
    Durée 1h15
    Tarifs de 7 à 24 euros
  • dim.  13.02  17h00