Théâtre des Quartiers d’Ivry

A- A+

ELISABETH CHAILLOUX ET ADEL HAKIM

Depuis 1992

Tous deux sont comédiens quand ils se rencontrent en 1980 au cours d’un stage donné par Ariane Mnouchkine. Ils poursuivent ensemble leur recherche en suivant les ateliers de John Strasberg pour fonder, en 1984, Le Théâtre de La Balance. Invités par Philippe Adrien, ils vont monter Marivaux (La Surprise de l’Amour) au Studio d’Ivry puis Tennessee Williams (Le Paradis sur terre), Racine (Alexandre le Grand), Eschyle (Prométhée enchaîné), Nathalie Sarraute (Les Fruits d’Or), Botho Strauss (Le Parc) ainsi que le premier texte d’Adel Hakim (Exécuteur 14).

Dès 1987, ils dirigent des ateliers de recherche « Tragédie et Modernité », un laboratoire d’expérimentation théâtrale où sont mis à l’épreuve du plateau des textes anciens et contemporains. Leur travail est basé sur la confrontation entre l’épique et l’intime, le « grand » et le « petit ». Leurs créations perpétuent la mise en miroir du passé et du présent, le dialogue entre les auteurs morts et les auteurs vivants.

En 1992, ils prennent la succession de Catherine Dasté au Théâtre des Quartiers d’Ivry.


Ils « héritent » des Ateliers d’Ivry, cette « école du spectateur » autant que de l’acteur. L’atelier comporte 13 cours hebdomadaires (8 pour les enfants et adolescents, 5 pour les adultes), suivis par près de 200 personnes tous les ans. La vocation de ces ateliers est d’être une initiation en profondeur à la pratique théâtrale. Les thèmes abordés sont toujours très proches des spectacles donnés la même saison dans la programmation, afin de créer une passerelle entre amateurs et professionnels.
Le statut du Théâtre des Quartiers d’Ivry est alors celui d’une compagnie implantée dans la ville d’Ivry.

Depuis 1992 jusqu’à aujourd’hui, Elisabeth Chailloux et Adel Hakim ont mis en scène  au Théâtre d’Ivry Antoine Vitez : Peter Handke (Par les Villages), Nathalie Sarraute (Pour un oui ou pour un non), Adel Hakim (Exécuteur 14, Corps, La Toison d’Or), Tennessee Williams (La Ménagerie de verre), Sénèque (Thyeste, Les Troyennes, Agamemnon), Joseph Delteil (François d’Assise), Eugène O’Neill (Une lune pour les déshérités), Roland Fichet (Quoi l’Amour ?), Caldéron (La vie est un Songe), Goldoni (Les jumeaux vénitiens), B.M. Koltes (Quai Ouest, Sallinger), Luigi Pirandello (Ce soir on improvise), Marivaux (L’Ile des esclaves, La Fausse Suivante), Shakespeare (Les deux gentilshommes de Vérone, Mesure pour Mesure), Labiche (La cagnotte), Corneille (L’illusion comique), Sophocle (Antigone), Synge (Le Baladin du monde occidental), Gabriel Calderón (Ouz - Ore), Sénèque (Phèdre).

Ils ouvrent Le Théâtre d’Ivry à d’autres créateurs : Mario Gonzalès (Molière Masqué), Gilles Bouillon (Dans la jungle des villes de Brecht), Stéphanie Loïk (Les Exclus d’Elfriede Jelinek, Pit-bull de Lionel Spycher), Christian Schiaretti (Les Citrouilles d’Alain Badiou, Polyeucte, La Place Royale de Corneille, Les Visionnaires de Desmarest de Saint- Sorlain), Tierry Bédard (Guerre au troisième étage de Pavel Kohout), Ludovic Lagarde (Le cercle de craie caucasien de Brecht), Xavier Marchand (Au bois lacté de Dylan Thomas), Lotfi Achour (Oum d’Adel Hakim), Yves Beaunesne (Dommage qu’elle soit une putain de Ford), Jean-Claude Fall (Les Trois sœurs de Tchekov, Cinq péchés mortels de Félix Mitterer, L’Opéra de quatre sous, Jean la Chance de Brecht, Le roi Lear et Richard III de Shakespeare, Hôtel Palestine de Falk Richter), Magali Léris (Littoral et Willy Protagoras enfermé dans les toilettes de Wajdi Mouawad, Roméo et Juliette de Shakespeare), Philippe Awat (Têtes rondes et Têtes pointues de Brecht, Pantagleize de Ghelderode, La Tempête de Shakespeare), Nicolas Liautard (L’Avare et Le Misanthrope de Molière), Bruno Meyssat (Le Monde extérieur),  Stanislas Nordey (My Secret Garden de Falk Richter, Incendies de Wajdi Mouawad, Living! de Julian Beck et Judith Malina), John Arnold (Norma Jean de Joyce Carol Oates), Guy-Pierre Couleau (Maître Puntila et son valet Matti de Bertolt Brecht), Jean-Michel Rabeux (Peau d’Âne), Catherine Anne (Agnès et L’École des femmes de Molière), Victor Gauthier-Martin (Round’up écriture collective de Victor Gauthier Martin, Maïa Sandoz et Clémence Barbier), Benjamin Porée (Une Saison en enfer d’Arthur Rimabud), Jean Bellorini (Tempête sous un crâne de Victor Hugo), Yann-Joël Collin (La Mouette), Clément Poirée (La Nuit des rois), Maïa Sandoz (Le Moche-Voir clair - Perplexe), Daniel Jeanneteau (Les Aveugles), Catherine Boskowitz (Le Projet Penthésilée)

> En 2003, Le Théâtre des Quartiers d’Ivry devient Centre Dramatique National en préfiguration pour Ivry et le Val-de-Marne. Il prend ainsi la succession du Théâtre du Campagnol, dirigé par Jean-Claude Penchenat , les deux structures se réclamant d’un même héritage, celui du théâtre populaire et de la décentralisation.

Le Théâtre des Quartiers du Monde
Depuis 2001, Le Théâtre des Quartiers d’Ivry entretient des liens étroits avec des  partenaires à l’étranger. Un des deux directeurs, Adel Hakim, est chargé de cette mission.
Au Kirghizistan, il écrit et met en scène La Toison d’or, joué en français et en kirghize par 12 artistes kirghizes et 9 acteurs français. Le spectacle est créé à Bichkek et repris à Ivry.
C’est au moment de la venue à Ivry de La Toison d’Or qu’est né le désir de mettre en relation les habitants de la banlieue parisienne, des quartiers d’Ivry, avec les habitants des quartiers du monde.  
Suivent de nombreuses mises en scènes au Chili (comme La controversia de Valladolid de J.C. Carrière, Los principios de la fe de Benjamin Galemiri ou en Uruguay Tierno y cruel de Martin Crimp, Las Traquinias de Sophocle). Las reinas de Normand Chaurette et Los gemelos venecianos de Goldoni, créés à Santiago du Chili sont présentés à Ivry en langue espagnole.
Au-delà des spectacles mêmes, ces expériences  réunissant artistes français et étrangers permettent des prises de conscience sur les différences culturelles en termes de formation de l’acteur, d’approche du travail théâtral, de mode de production, de réalisation, de conception du monde. Elles font appel à des publics nouveaux et favorisent la rencontre tout en enrichissant la réflexion et la pratique théâtrale.

L’Atelier des écritures contemporaines a lieu chaque saison, en février/mars à L’Auditorium Antonin Artaud de la Médiathèque d’Ivry. Il s’agit de visiter l’écriture d’auteurs vivants, français ou étrangers à travers des lectures, des mises en espace. Des cycles ont été consacrés à l’écriture de Philippe Minyana, de Noëlle Renaude, à celle des auteurs argentins Daniel Veronese, Eduardo Pavlosky, du vénézuélien Gustavo Ott, aux écritures du Moyen-Orient et du monde arabe : Mahmoud Darwich, Saadallah Wannous, Hanokh Levin, Fadwa Souleimane, Alaa Al Aswani et Khalet Al Khamissi,  à l’écriture théâtrale de Nathalie Sarraute, à l’écriture russe contemporaine : Vladimir et Oleg Presniakov, Youri Boïda, Marina Tsvetaeva, à l’œuvre du philosophe Michel Foucault.
Sont également abordées des thématiques contemporaines comme celle des "identités" à travers trois grands écrivains francophones Franz Fanon (associé à James Baldwin), Patrick Chamoiseau et Aziz Chouaki et celle du "travail" à travers l’écriture de Florence Aubenas et d’Alexandra Badea.

Le Festival des écritures contemporaines et du Théâtre des Quartiers du monde

Chaque saison en Mars et Avril sont programmés plusieurs spectacles permettant la découverte de nouvelles écritures venues des Quartiers du monde.

> En 2005, Brûlots d’Afrique : plusieurs textes d’auteurs africains sont joués, à Ivry et dans le Val de Marne : Salim Jay Tu ne traversera pas le détroit mis en scène par Eva Doumbia, Dieudonné Niangouna Attitude Clando mis en scène par Eva Doumbia, Ahmadou Kourouma Allah n’est pas obligé mis en scène par Catherine Boskowitz , Ken Saro-Wiwa Sozaboy mis en scène par Stéphanie Loïk, Jean-Marie Adiaffi et Philippe Auger Meledouman mis en scène par Philippe Adrien, Thomas Germaine Saïd el Feliz.

> En 2006, ouverture à Ivry du Studio Casanova, nouvel espace d’exploration et de recherche.  L’ouverture du lieu se fait avec Que tál ? un voyage à travers les écritures Sud-américaines : création de plusieurs textes de l’auteur chilien Benjamin Galemiri Œdipe conseiller technique, Le coordonnateur, Le  Séducteur, Les Principes de la foi, Dejala sangrar (joué en espagnol par les acteurs du Teatro Nacional Chileno), mis en scène par Adel Hakim, Magali Léris, Raul Osorio et Les demoiselles de Buenos Aires de l’argentin Daniel Veronese, mis en scène par Christian Germain.

> En 2007,  deux textes évoquant Pier-Paolo Pasolini : Bête de Style mis en scène par Charlie Windelschmidt et Après Pasolini : Politique-visions écrit et mis en scène par Adel Hakim.

> En 2008 création du Petit tryptique de la dévoration : trois pièces de Marie Ndiaye Rien d’humain, Les Serpents et Hilda mis en scène par Christian Germain, Julia Zimina et Elisabeth Chailloux.

> En 2009, Contre feux :  plusieurs textes évoquant le Moyen-Orient Le Collier d’Hélène de Carole Frechette  joué en français, en arabe et en anglais par le Théâtre National Palestinien mis en scène par Nabil El Azan, Shitz de Hanokh Levin, mis en scène par Christine Berg, Comédie Indigène mis en scène par Lotfi Achour et Marx Matériau mis en scène par Jacques Allaire.

> En 2010 La Trilogie Svetlana Alexievitch : La guerre n’a pas un visage de femme, Les  cercueils de zinc mis en scène par Stéphanie Loïk, Ensorcelés par la mort mis en scène par Nicolas Struve.

> En 2011 Qui va là? Les Collectifs (4 spectacles proposés par 3 collectifs d’artistes : Le T.O.C (Turandot de Brecht et Le Précepteur de Lenz) Le Collectif DRAO (Petites Histoire de la folie ordinaire de Zelenka)  et le Collectif Quatre Ailes (La Belle au bois de Supervielle)

> En 2012 Antigone de Sophocle mis en scène par Adel Hakim, joué en arabe, surtitré en français, par Le Théâtre National Palestinien.

> En 2013 Radical Calderón mis en scène par Gabriel Calderón et Adel Hakim : OUZ, ORE, EX de Gabriel Calderón

> En 2014 Miroirs d’Algérie
Invisibles écrit et mis en scène par Nasser Dejmaï
A mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana mis en scène par Fabian Chapuis

L’activité théâtrale du Théâtre des Quartiers d’Ivry se déroule maintenant dans trois lieux :
Le Théâtre d’Ivry Antoine Vitez (salle de 240 places) accueille trois spectacles par an, pour une durée de 4 semaines chacun, ainsi que les présentations, en Juin, des travaux de l’Atelier théâtral.
Le Studio Casanova où Le Théâtre des Quartiers d’Ivry installe ses bureaux, les cours de l’Atelier  théâtral, ainsi que toutes ses activités de stages  professionnels et de répétitions. Il y dispose d’une salle de 90 places, consacrée à la découverte d’auteurs nouveaux et de nouvelles écritures scéniques.
L’Auditorium Antonin Artaud de La Médiathèque (salle de 120 places) accueille le cycle de lectures et de mises en espace de l’Atelier des Ecritures contemporaines.

> Perspectives à la Manufacture des Oeillets
Le Théâtre des Quartiers d’Ivry, Centre Dramatique National du Val-de-Marne, entrera à La Manufacture des Oeillets au premier semestre 2016 et pourra assurer une première programmation dans ce nouveau lieu pour la saison 2016-2017.

Pour la première fois depuis sa fondation en 1972, le Théâtre des Quartiers d’Ivry disposera d’un lieu autonome où il pourra regrouper ses activités de création et de production, de formation professionnelle et amateur (l’Atelier Théâtral), de rencontre avec des artistes et des compagnies venues d’ailleurs (Théâtre des Quartiers du Monde).


Le théâtre est le lieu où se construisent et se racontent les légendes d’une Cité.
Les artistes , tout en étant des maîtres dans leur art,
Ont l’humilité de ceux qui savent que
Jusqu’au dernier jour de leur dernière représentation
Ils ne cesseront d’apprendre la vie et d’apprendre le théâtre.
C’est cet interminable apprentissage qu’ils partagent avec les spectateurs,
Venus là, au théâtre avec le désir d’apprendre.
Ainsi spectateurs et acteurs ne sont pas face à face mais côte à côte.
Ils font un bout de chemin ensemble, ils se racontent une histoire
Et cette histoire devient, le temps du chemin parcouru,
La métaphore de toute une vie.

Adel Hakim

 

Elisabeth CHAILLOUX

Comédienne, metteur en scène

Comédienne, elle a travaillé avec Jérome Savary et Le Grand Magic Circus, Henri Ronse, Hans-Peter Cloos, Ariane Mnouchkine et Le Théâtre du Soleil, Dominique Quehec, Gilles Bouillon, Bernard Sobel, dans des textes d’Antoine Gallien, Savary, Brecht, Shakespeare, O’Casey…
Formation théâtrale avec Ariane Mnouchkine et de John Strasberg (Actor Studio)            

En 1984, elle crée avec Adel Hakim le Théâtre de la Balance.

Mises en scène
La Surprise de l’amour de Marivaux, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry, 1984, reprise au Théâtre de La Tempête, tournée en France et à l’étranger.
Le Paradis sur terre de Tennessee Williams, création au Théâtre de l’Aquarium puis reprise au Festival d’Avignon et au Théâtre des Quartiers d’Ivry.

Mises en scène avec Adel Hakim
Alexandre le Grand de Racine, création au Théâtre de la Tempête, 1987, tournée en France et à l’étranger.
Les fruits d’or de Nathalie Sarraute, création au Théâtre Paris-Villette, 1991.

En 1992, elle est nommée avec Adel Hakim à la direction du Théâtre des Quartiers d’Ivry.

Mises en scène :
Par les villages de Peter Handke, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en 1992.
Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en 1993, reprise et tournée en Hongrie, Canada et aux Etats-Unis.
La Ménagerie de Verre de Tennessee Williams, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en Janvier 1994, reprise en octobre 1994 et tournée en France.
L’Ile des Esclaves de Marivaux, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en Janvier 1996, reprise en octobre 1996 et tournée en France.
Quai Ouest de Bernard-Marie Koltès, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en 1997, reprise en octobre 1997.
Une lune pour les déshérités d’Eugene O’Neill, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en 1998 et tournée en France.
La vie est un songe de Pedro Calderon de la Barca, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en Janvier 2001, reprise en novembre 2001.
Inventaires de Philippe Minyana, création au festival de Pau, 2001 et reprise en mars 2002 à Ivry.

En 2003, Le Théâtre des Quartiers d’Ivry devient Centre Dramatique National  en préfiguration pour Ivry et le Val-de-Marne.

Mises en scène
Sallinger de Bernard-Marie Koltès, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en novembre 2003, tournée en France et en Suisse en 2004.
La Fausse Suivante de Marivaux, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en Novembre 2005, reprise en Janvier 2007 et tournée en France.
Hilda de Marie Ndiaye, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en mars 2008
Cycle Nathalie Sarraute : C’est beau, Le silence, Elle est là, maquette en février  2009
L’illusion comique de Corneille, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en novembre 2009, reprise en novembre 2010 et tournée en France
Le Baladin du Monde Occidental
de John M. Synge, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en novembre 2011, reprise en février 2013 et tournée en France
Phèdre
de Sénèque, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry en novembre 2013, qui sera reprise en février 2015 et tournée en France.

Comédienne, elle joue dans ses propres mises en scènes : La Surprise de l’amour, Alexandre le Grand, Sallinger ; et dans les mises en scènes d’ Adel Hakim : Prométhée enchaîné, Le Parc, Quoi l’amour ?, Ce soir on improvise.


Spectacles musicaux avec Serge Hureau :
A Yasmina (Cité universitaire 1986)
A Béranger (Printemps de Bourges 1992, Francofolies),
Au bon petit Charles (à l’Européen 1998),
Green Serge Hureau chante Rimbaud et Verlaine (création chanson au Théâtre d’Ivry Antoine Vitez)

Depuis 1986, elle anime régulièrement des ateliers de recherche pour comédiens professionnels sur le thème Tragédie et modernité : ateliers sur Racine, Eschyle, Sophocle, Euripide, Shakespeare, Marivaux, Garnier, Corneille, Desmarests de Saint-Sorlin ; ateliers sur des auteurs contemporains : Peter Handke, Botho Strauss, Nathalie Sarraute, B.M. Koltès, Philippe Minyana, Pier-Paolo Pasolini, Tennessee Williams, Noëlle Renaude, Valère Novarina, Sarah Kane, Normand Chaurette.
Elle a dirigé de 1992 à 2013 l’atelier du lundi, aux Ateliers des Quartiers d’Ivry.

Adel HAKIM

Auteur, metteur en scène, comédien

Né au Caire. A vécu au Caire, à Beyrouth, et à Paris depuis 1972
Docteur en Philosophie, Diplomé d’H.E.C., Licencié en mathématiques

En 1984, il fonde avec Elisabeth Chailloux le Théâtre de la Balance.

Mises en scène
1987 Alexandre le Grand / Racine  (Théâtre de la Tempête, tournée en France et à l’étranger)
1989 Prométhée Enchaîné / Eschyle (Maison des Arts de Créteil, reprise au Théâtre de la Tempête),
1992 Le Parc / Botho Strauss  (Maison des Arts de Créteil, tournée en France),

En 1992, il est nommé avec Elisabeth Chailloux à la direction du Théâtre des Quartiers d’Ivry et des Ateliers d’Ivry

1994 François d’Assise / Joseph Delteil (création au Théâtre Vidy-Lausanne, Théâtre Saint-Gervais Genève, puis reprise au Centre Culturel suisse de Paris, Théâtre de la Veillée-Montréal,1996  reprise au Théâtre des Quartiers d’Ivry, au Petit-Montparnasse, tournée en France et à l’étranger.)
1993 Caporal Tonnelier / Louis Barthas (création à La Comédie de Picardie, Théâtre Populaire de Lorraine, 1994 reprise au Théâtre des Quartiers d’Ivry, 1995 tournée en France et en Allemagne),
1994 Baudelaire  (création au Théâtre Paris-Villette, tournée en France),
1996 une trilogie de Sénèque Thyeste, Les Troyennes et Agamemnon (création au Théâtre des Quartiers d’Ivry, reprise au  Festival de Marseille, 1997 tournée en France),
1996 Les Deux gentilshommes de Vérone / Shakespeare ( création au Théâtre National de Strasbourg, Théâtre de l’Aquarium, en 1998 reprise au Théâtre des Quartiers d’Ivry, tournée),
1997 Ce soir on improvise / Pirandello (Théâtre de la Cité Internationale)
         Mattis et les Oiseaux / Tarjei Vesaas (création Chantiers de Blaye, reprise au Théâtre de la Tempête, tournée en France)
1999 Quoi l’amour / Roland Fichet (Théâtre des Quartiers d’Ivry)
2002 Les Jumeaux Vénitiens / Goldoni (création au Théâtre des Quartiers d’Ivry, tournée en France et en Suisse, reprise en 2004  et tournée).
    
En 2003, Le Théâtre des quartiers d’Ivry devient  Centre Dramatique National en préfiguration pour Ivry et le Val-de-Marne.

2003 Le 11 septembre de Salvador Allende / Oscar Castro (création au Théâtre Aleph et tournée France.)
2004 Iq et Ox / Jean-Claude Grumberg (création à  La Scène Watteau de Nogent sur Marne, reprise au Théâtre du Rond-Point à Paris, puis au Théâtre des Quartiers d’Ivry, tournée en France et en Suisse).
2005 Ce soir on improvise / Luigi Pirandello (2ème version, création au Théâtre des Quartiers d’Ivry et reprise en 2006)
2006 Les Principes de la foi / Benjamin Galemiri (Théâtre des Quartiers d’Ivry)
2007 Mesure pour Mesure / Shakespeare ( Fêtes Nocturnes de Grignan)
2008 La Cagnotte / Labiche ( Fêtes Nocturnes de Grignan, et tournée en 2009)
2009 La Rosa Blanca / B. Traven (Th de Chartres, Th des Artistics Athévains et tournée)
2011 Antigone / Sophocle (Th National Paletinien à Jérusalem Est avant tournée en France en 2011/2012)
2013 Ouz et Ore de Gabriel Calderón, repris en septembre 2014 lors du cycle Uruguay Trilogie

Il écrit et met en scène :
1991 Exécuteur 14, sa première pièce (création au TGP de Saint-Denis, Festival de Saint-Herblain - Prix du meilleur spectacle, en 1992 reprise au TGP,  Festival International de Zürich, Festival International de Nitra, Festival du Théâtre de Beyrouth, en 1993 reprise au Théâtre des Quartiers d’Ivry,  tournée en France et à l’Etranger). La pièce est traduite et jouée dans plus de vingt pays.
1993 Corps (création au Théâtre des Quartiers d’Ivry, tournée). La pièce est traduite et jouée dans plusieurs pays.
2000 La Toison d’or (création à Bichkek / Kirghizstan, en 2001 reprise au Théâtre des Quartiers d’Ivry),  spectacle créé avec des acteurs français et des acteurs kirghizes et joué dans les deux langues.
2002 Oum (création dans une mise en scène de Lotfi Achour à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon, en 2003 reprise au Théâtre des Quartiers d’Ivry et  tournée en France et au Liban, Festival International de Byblos)
2007 Après Pasolini : Politique-Visions création au studio Casanova
 
- Au Chili, il met en scène :
1999 Phèdre / Sénèque, Iphigénie / Euripide, Suzanne / Roland Fichet, Agnès / Catherine Anne (Universidad Catolica, Santiago)
2000 La Controversia de Valladolid / Jean-Claude Carrière (Teatro Camino, Santiago)
2001 Los Gemelos Venecianos / Goldoni, Las Reinas / Normand Chaurette (Universidad Catolica, Santiago, en 2002 reprise au Théâtre des Quartiers d’Ivry)
2003 Los Principios de la fe / Benjamin Galemiri (Teatro Nacional Chileno, Santiago) 2004 - Iq et Ox / Jean-Claude Grumberg (Teatro de la Universidad Catolica)
2004 Esta noche se improvisa / Luigi Pirandello (Teatro de la Universidad Catolica), 2005 - Dejala sangrar / Benjamin Galemiri (Teatro Nacional Chileno, en 2006 reprise au Théâtre des Quartiers d’Ivry )
2005 Calderon / Pier Paolo Pasolini (Sala Agustin Siré, Santiago, Universidad de Chile
Sa pièce Exécuteur 14 est mise en scène et interprétée par Hector Noguera (Teatro Camino). Corps  a été également créé au Chili.
2013 Mi Muñequita de Gabriel Calderón

-En Uruguay, il met en scène :
2006 Tierno y cruel / Martin Crimp ( Comedia Nacional, Sala Verdi,  Montevideo)
         Las Traquinias / Sophocle ( Comedia National, Teatro Solis, Montevideo)
2014 Ouz et Ore de Gabriel Calderón

Comédien, il joue dans La Surprise de l’amour (Marivaux), Le Paradis sur terre  
(Tennessee Williams), Alexandre le Grand (Racine), Les Fruits d’or (Nathalie Sarraute), Quai Ouest (Bernard-Marie Koltès), La Vie est un songe (Calderon de la Barca), La Fausse suivante (Marivaux) mis en scène par Elisabeth Chailloux,), Une Trilogie (Sénèque), Les Deux Gentilshommes de Vérone (Shakespeare

Il enseigne, entre autres, à l’Ecole du Théâtre National de Strasbourg, à l’ENSATT, école de la Rue Blanche-Paris, au Centre Dramatique National de Bordeaux, à l’Ecole de la Comédie de St-Etienne, au Théâtre National de Bretagne, à Théâtre en Actes, à l’Institut Supérieur d’Art Dramatique de Tunis, à l’Université Catholique au Chili, à l’Université du Chili et dans de nombreuses autres universités chiliennes, à l’Alliance Française de enos aires, à la Casa del Teatro et à l’UNAM à Mexico, .. .

Il traduit et adapte les pièces qu’il met en scène de Shakespeare, Eschyle, Luigi Pirandello, Goldoni, Benjamin Galemiri.