Théâtre des Quartiers d’Ivry

road_vous_etes_ici
Accueil > La saison > Spectacles > F(L)AMMES
A- A+

F(L)AMMES

AHMED MADANI

05 > 15 OCT 2018 / La Fabrique

Je vous le dis je pars je vous quitte je me tire je me casse
je ne supporte plus d’être dans votre prison pleine d’amour

Nées de parents ayant vécu l’exil, expertes de leur vie et de leur féminité, dix jeunes femmes des quartiers prennent la parole. Après Illumination(s) qui mettait en scène des jeunes hommes, ces F(l)ammes font à leur tour une démonstration éclatante des promesses dont elles sont porteuses. Elles jouent, dansent, chantent, racontent des histoires étonnantes qui évoquent la place des femmes dans le monde d’aujourd’hui et les projettent dans celui de demain.

Elles sont intelligentes, sensibles, passionnées, viriles, courageuses et si pleines de vie. La puissance volcanique qui jaillit d’elles est tellurique, c’est une flamme qui m’a brûlé, une lame de fond qui m’a soulevé de terre et fait danser tel un fétu de paille au-dessus de leur tête. C’est leur courage et leur espérance qui explosent sur la scène et font voler en éclats cette rhétorique de la fatalité morbide qui, jour après jour, cultive l’impuissance d’agir. Remettre au centre de l’acte théâtral une parole qui par sa simplicité creuse dans l’intime pour révéler les contradictions d’une société où la place de chacun est sans cesse interrogée, voilà le défi que je me suis promis de relever. F(l)ammes est d’abord une expérience esthétique et politique !
Car la joie qui illumine notre plateau n’est pas seulement récréative, elle est à prendre comme une augmentation de la force d’exister, une volonté d’agir et une conquête d’un autre rapport au monde et à soi-même. Notre joie est motrice, elle invite chacune et chacun à voir le monde avec les yeux d’une autre pour changer son regard. 
Ahmed Madani

Nos racines sont sur nos têtes. Chacun de nos cheveux raconte mille histoires
Nous devons juste retirer les nœuds de nos esprits mais pas ceux de nos cheveux

Ahmed Madani
Auteur et metteur en scène, il questionne l’histoire contemporaine dans ce qu’elle a de plus troublant et de plus palpitant et choisit d’écrire une partie de son œuvre à partir de la matière humaine des artistes engagés à ses côtés. F(l)ammes est le deuxième volet du projet Face à leur destin, commencé en 2012 avec Illuminations, réalisé avec de jeunes hommes du Val Fourré. Il prépare actuellement J’ai rencontré Dieu sur Facebook pour l’automne 2018.

Dans le cadre de la SEMAINE DE L’ENGAGEMENT IVRY’MOTIV organisée par la ville d’Ivry

Production Madani Compagnie en coproduction avec Le Théâtre de la Poudrerie à Sevran, Le Grand T théâtre de Loire-Atlantique, L’Atelier à spectacle-Scène conventionnée de l’Agglo du Pays de Dreux, La CCAS, Fontenay en Scènes à Fontenay sous Bois, l’ECAM au Kremlin-Bicêtre. Avec le soutien de La Maison des métallos, Le Collectif 12 à Mantes-la-Jolie, La MPAA à Paris, La Ferme de Bel Ébat à Guyancourt, La Maison des Arts de Créteil, le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, le Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre de l’aide à la création et ARCADI Île-de-France. Ahmed Madani est artiste associé au Théâtre Brétigny - Scène conventionnée art & création.
Madani Compagnie est conventionnée par le Ministère de la Culture - DRAC Île-de-France et par la Région Île-de-France et distinguée Compagnie à rayonnement national et international depuis 2017.

COMPLET LE SAMEDI 13 OCTOBRE À 18H

durée > 1h40

une performance spectacle
d’Ahmed Madani
assistante
à la mise en scène
Karima El Kharraze
regard extérieur
Mohamed El Khatib
création vidéo
Nicolas Clauss
création lumières
et régie générale
Damien Klein
création sonore
Christophe Séchet
chorégraphie
Salia Sanou
costumes
Pascale Barré
Ahmed Madani
coaching vocal
Dominique Magloire
Roland Chammougom
régie son
Jérémy Gravier
photographie
François Louis Athénas
administration
production
Naia Iratchet
diffusion
développement
Marie Pichon

avec
Anissa Aou
Chirine Boussaha
Laurène Dulymbois
Dana Fiaque
Yasmina Ghemzi
Maurine Ilahiri
Anissa Kaki
Nina Muntu

Haby N’Diaye
Inès Zahoré

texte édité chez
Actes Sud-Papiers

F(L)AMMES

AHMED MADANI

05 > 15 OCT 2018 / La Fabrique

F(l)ammes est sans aucun doute le spectacle qu’on n’en finissait plus d’attendre !
On a le sentiment qu’Ahmed Madani est allé taper dans le mille d’une France contemporaine,
joyeuse, extrêmement métissée et ça, ça fait beaucoup de bien ! C’est très dynamisant. Il y a quelque chose de l’ordre de l’utopie qui est encore possible, qu’on peut remettre en jeu, qu’on vient dire, affirmer, proclamer sur la scène du spectacle.
C’est une des raisons pour lesquelles je trouve que ce spectacle est absolument nécessaire.
Un spectacle comme F(l)ammes participe au métissage, à l’hybridation, à la fraternité, à la sororité, au respect de l’altérité… tous ces grands mots qui enfin deviennent concrets et veulent dire quelque chose.
Cette utopie, Ahmed Madani et son équipe n’y ont pas renoncé, encore heureux ! Et surtout, ils incitent les autres à ne pas y renoncer.
Ce n’est pas souvent que le public accueille un spectacle avec une telle chaleur humaine. Avec F(l)ammes, on retiendra que le théâtre est un orgasme artistique collectif !
France Culture - Joëlle Gayot

Tour à tour défilent des tranches de vies de jeunes femmes en quête d’identité et de reconnaissance. De petites scènes cassent le risque de litanie. Les oeuvres sur le grand écran du fond du vidéaste plasticien Nicolas Clauss infusent une respiration poétique. Tout n’est pas millimétré. Il n’y a pas de costume. Pas de décor, à part dix chaises. Les voix défaillent parfois. Mais une énergie solaire se dégage de F(l)ammes, de ces femmes dans la fleur de l’âge, rageuses, exaltées ou douces. À en rire parfois, en pleurer d’émotion aussi, devant cette danse de la vie et du doute.
Libération - Frédérique Roussel


Dans F(l)ammes, chacune dit, chante, danse ses colères et ses envies, dénonce les injustices de tous les jours, les petites brimades et les claques brûlantes, réclame la tolérance… sur des thématiques décortiquées, mises à nu comme le serait un fil électrique conducteur d’énergie.
L’Humanité - Gérald Rossi

Ces dix jeunes « f(l)ammes » d’aujourd’hui circulent en solo sur le plateau ou discutent le bout de gras avec hargne ou douceur selon leur tempérament. Bribes de vie, instantanés d’émotions, petits drames ou grandes aspirations... En tchatchant, chantant, dansant, elles racontent tout de cette France où elles ont pris racine et où s’écrit leur futur.
Télérama - Emmanuelle Bouchez

F(l)ammes est un spectacle d’utilité publique que tous les directeurs de théâtre devraient programmer.
France Inter - Stéphane Capron

F(L)AMMES

AHMED MADANI

05 > 15 OCT 2018 / La Fabrique

RENCONTRE avec à l’équipe artistique du spectacle
à l’issue de la représentation du dimanche 7 octobre

F(L)AMMES

AHMED MADANI

05 > 15 OCT 2018 / La Fabrique

Octobre

Date Horaire Lieu
Ve 05 20:00 La Fabrique
Sa 06 18:00 La Fabrique
Di 07 16:00 La Fabrique
Lu 08 20:00 La Fabrique
Ma 09 20:00 La Fabrique
Je 11 19:00 La Fabrique
Ve 12 20:00 La Fabrique
Sa 13 18:00 La Fabrique
Di 14 16:00 La Fabrique
Lu 15 20:00 La Fabrique