Théâtre des Quartiers d’Ivry

road_vous_etes_ici
Accueil > La saison > Spectacles > BÉRÉNICE
A- A+

BÉRÉNICE

JEAN RACINE | GAËTAN VASSART

14 > 24 MAR 2019 / La Fabrique

Dans un mois, dans un an, comment souffrirons-nous,
Seigneur, que tant de mers me séparent de vous ?
Que le jour recommence, et que le jour finisse
Sans que jamais Titus puisse voir Bérénice,
Sans que de tout le jour je puisse voir Titus ?

Après Anna Karénine et Mademoiselle Julie, Bérénice est le dernier volet de notre trilogie autour des grandes héroïnes féminines en quête d’émancipation et de liberté.
La tragédie de Racine écrite en 1670 commence par l’annonce de la mort du père de Titus. Avec l’accession au trône, Titus renonce à épouser Bérénice. Il charge alors son ami Antiochus, qui aime en secret Bérénice, de le lui annoncer à sa place.
Bérénice est entière, pure, déterminée, insoumise. Selon Titus, empereur de Rome: “Beauté, gloire, vertu, je trouve tout en elle” Pour ces raisons, ni lui, ni son rival Antiochus, roi de Comagène, ne parviennent pas à s’en éloigner
Titus renonce au mariage car il y a en lui la noirceur d’un homme du XXIème siècle, celle d’un désenchanté, d’un Hamlet tourmenté, incapable d’embrasser le bonheur conjugal.
C’est une réflexion sur nos héros épris d’absolu, de leurs richesses, de leurs musiques secrètes. Titus aurait-il pu avoir les deux : Bérénice et l’empire ? Profite-t-il des lois de Rome pour renvoyer cette Reine de Judée? Car selon Roland Barthes “ Rome est silencieuse et chacun lui fait dire ce qu’il veut ”.
Gaëtan Vassart

Gaëtan Vassart
Auteur, metteur en scène et comédien, il a joué notamment sous la direction de Philippe Adrien, Bernard Sobel, Eric Ruf, Gérard Desarthe, Michel Didym ou Joël Jouanneau. Il écrit et met en scène : Toni M, texte qui reçoit l’Aide à la création du CNT, Peau d’Ourse et Danseuse.
En 2015, il adapte Anna Karénine (Les bals où on s’amuse n’existent plus pour moi), qu’il met en scène au Théâtre de la Tempête. En 2018, il met en scène Mademoiselle Julie à la Comédie de Picardie et Home, partie 1 de Naghmeh Samini au Théâtre Aftab Hall à Téhéran.

Valérie Dréville joue notamment sous la direction d’Antoine Vitez, Claude Régy, Jean-Pierre Vincent, Alain Françon, Bruno Bayen, Luc Bondy, Anatoli Vassiliev, Thomas Ostermeier, Krystian Lupa, Roméo Castellucci. Elle interprète Iphigénie de Racine à la Comédie Française (Yannis Kokkos), et Phèdre à l’Odéon (Luc Bondy). Au cinéma, elle travaille entre autres avec Jean-Luc Godard, Arnaud Desplechin, Philippe Garrel, Alain Resnais, Laetitia Masson. Le Festival d’Avignon la choisit en 2008 comme "artiste associée". En 2014, elle reçoit le Molière de la meilleure comédienne pour Les Revenants d’Ibsen, mise en scène Thomas Ostermeier.

Production Compagnie La Ronde de Nuit
Coproduction Théâtre des Quartiers d’Ivry, Centre Dramatique National du Val-de-Marne.
Résidence de création au CENTQUATRE-PARIS. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.

CRÉATION

durée estimée > 2h15

texte
Jean Racine
mise en scène
Gaëtan Vassart
adaptation
Jean-Claude Carrière
scénographie
Camille Duchemin
costumes
Camille Aït Allouache

lumières
Franck Thévenon
son
Aline Loustalot


avec
Stéphane Brel
Valérie Dréville
Sabrina Kouroughli
Anthony Paliotti
Maroussia Pourpoint
Gaëtan Vassart

BÉRÉNICE

JEAN RACINE | GAËTAN VASSART

14 > 24 MAR 2019 / La Fabrique

RENCONTRE avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du dimanche 17 mars

BÉRÉNICE

JEAN RACINE | GAËTAN VASSART

14 > 24 MAR 2019 / La Fabrique

Mars

Date Horaire Lieu
Je 14 19:00 La Fabrique
Ve 15 20:00 La Fabrique
Sa 16 18:00 La Fabrique
Di 17 16:00 La Fabrique
Lu 18 20:00 La Fabrique
Me 20 20:00 La Fabrique
Je 21 19:00 La Fabrique
Ve 22 20:00 La Fabrique
Sa 23 18:00 La Fabrique
Di 24 16:00 La Fabrique